Au fait, sensibiliser la France à l’Autisme c’est mort !

526x297-UcD

Alors que la journée mondiale de l’autisme du samedi 2 avril 2016 vient de se terminer avec son lot de reportages, interviews et autres films empreints de bons sentiments je voudrais apporter mon témoignage de parent d’enfant autiste sur une décennie.

Face à des professionnels du secteur médical peu formés sur le sujet mais également devant la toute puissance des obédiences psychanalytiques qui défendent becs et ongles leur chapelle, le parcours de soins des parents d’enfants avec autisme s’apparente plus à un parcours du combattant qu’à une promenade de santé bucolique.

Il s’agit même d’une lutte quotidienne pour informer les proches, trouver les bons thérapeutes (orthophonie, ergothérapie,…), remplir des demandes pour la scolarisation en classes adaptées (Ulis) et/ou en milieu ordinaire. Trouver un lieu de formation adapté puis un lieu de travail adéquat qui permettra à son enfant d’évoluer vers plus d’autonomie.

Au cours de ce Marathon contre l’autisme, les parents s’épuisent, et s’ils peuvent trouver du réconfort auprès de leurs familles, amis et collègues de travail ce n’est pas toujours le cas dans toutes les familles. Car l’autisme fait encore peur et le soutien des proches au long cours n’est pas une qualité donnée à tout le monde. De nombreuses familles voient leurs proches s’éloigner petit à petit, voire du jour au lendemain, suite au diagnostic d’autisme. Pourtant, même les parents les plus motivés ne peuvent mener à bien la lutte contre ce handicap en solo. Je lisais sur un forum le commentaire suivant : « Ils ont voulu un enfant, qu’ils assument ! ». Sauf que, personne au monde ne choisit d’avoir un enfant handicapé et que demander aux seuls parents d’assumer cette lourde tâche sur toute une vie constitue soit une requête d’une inconscience la plus profonde, soit la volonté égocentrique la plus exacerbée émanant d’un cerveau abruti.

A la double contrainte : trouver des solutions concrètes et efficaces dans un pays qui a plus de quarante ans de retard sur ses voisins, tout en sachant pertinemment que le nombre de places allouées aux enfants autistes sont réduites à peau de chagrin, se rajoute souvent la contrainte de devoir affronter cette situation scandaleuse dans une solitude qui l’est tout autant. On se demande où va l’argent des différents plans autisme censés améliorer la situation ? Probablement distribué à des structures médiatisées qui ont pignon sur rue; je peux vous dire qu’ici, dans le Vaucluse, la situation est désastreuse et ne semble pas sur le point de s’arranger d’ici peu.

Don Quichotte - acte II - 2a
Comme Don Quichotte, les parents d’enfants avec Autisme semblent se battre contre des moulins à vent.

La société du spectacle marchand se pâme à l’idée d’organiser des débats qui sonnent creux ou encore d’éclairer une nuit par an quelques monuments pour signifier le soutien à la cause de l’autisme. Aujourd’hui, il est temps de « se sortir les doigts » et  d’apporter une aide concrète aux familles sans solutions sur le long terme. Il faut augmenter le nombre de formations ABA à travers la France, supprimer le traitement psychanalytique de l’autisme dans quelques structures que ce soit et enfin adapter la formation professionnelle aux jeunes avec autisme car, l’école, c’est bien, mais l’employabilité de nos enfants est un enjeu majeur pour leur intégration en temps que citoyen à part entière dans une société qui les a trop longtemps bannis par peur et ignorance.

Publicités

2 réflexions sur “Au fait, sensibiliser la France à l’Autisme c’est mort !

  1. Bonjour, nous ouvrons un centre de répit adapté et nous nous demandons si vous nous autoriseriez a utilisé certaine photo sur votre site. Merci!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s