Korora 23, une Fedora clefs en main !

Lorsque vous souhaitez installer Fedora sur votre machine, vous savez d’emblée que vous n’aurez pas tous les codecs multimédias, libres ou non-libres, directement disponibles « out of the box ». Ce n’est pas un problème pour les utilisateurs avancés mais cela peu rebuter quelques peu ceux qui voudraient découvrir Fedora sans trop avoir à mettre la main à la pâte (comprenez utiliser le terminal). Ce qui veut dire : pas d’accès à de nombreux sites de vidéos et de musiques. L’objectif de cette distribution GNU/Linux est donc de faciliter l’accès à Fedora, de profiter de toutes ses nouveautés en proposant pour ce faire l’installation des dépôts nécessaires afin d’accéder, sans stress, à tout le contenu multimédia de l’Internet.

Le terme Korora (kororaa en maori) désigne une catégorie de manchots pygmées. L’installation via un support live (DVD / USB) est très aisée. C’est l’installeur Anaconda qui s’occupe de tout ! Un de mes installeurs favoris avec Calamarès et ceux des dérivées d’Ubuntu. Comptez une petite demi-heure pour un support mécanique type disque dur (ça devrait envoyer le bois si vous choisissez un SSD !). Une fois démarrée, la Korora 23 « Coral » (c’est son nom de version) vous accueille avec un panneau de Bienvenue.

La logithèque fournie est très intéressante puisqu’elle propose Libre Office 5, The Gimp, Darktable , VLC, Firefox, Audacious (lecture audio), Audacity (un logiciel de capture sonore) … de quoi démarrer les hostilités tout de suite (productivité / loisirs).

Petit bémol, il faut franciser la suite Libre Office via le terminal :

On liste les paquets de Libre Office :

dnf search libreoffice

Puis on installe le français :

sudo dnf install libreoffice-langpack-fr.x86_64

Je vous ai mis quelques captures d’écrans plus bas pour vous guider.

A l’occasion, faites une mise à jour du système. J’ai été étonné d’avoir 200 Mo à télécharger alors que la Korora vient à peine de sortir. Il s’agit surtout d’une mise à jour du noyau linux; ce qui explique la taille de l’update.

Je trouve que cette distribution s’en sort plutôt bien au niveau de la consommation des ressources systèmes. Au démarrage, « à  froid »,je n’avais que 462 Mo de RAM occupée 🙂 . C’est pas mal du tout ! Après, j’ai choisi la version MATE 1.12, donc, suivant votre environnement de bureau ce chiffre subira quelques fluctuations.

Voilà, maintenant lancez-vous et essayez cette Korora 23 !

Fairy_penguin_feeding_-_melbourne_zoo
Voici les manchots kororaa !

 

Screenshot at 2016-02-12 10:41:07
Sous Mate 1.12 c’est Caja qui gère vos fichiers.

 

Screenshot at 2016-02-12 10:38:35
Les wallpapers de la Korora et le noyau actuel.

 

Screenshot at 2016-02-12 10:46:20
Vous pourrez modifier les thèmes de bureau.

 

Screenshot at 2016-02-11 17:21:49
Des mises à jours d’emblée après l’installation, c’est logique avec une base Fedora on mise sur la « fraîcheur » des paquets ! 😉

 

Screenshot at 2016-02-12 07:57:43
Sobriété pour cette Korora 23 !

 

Screenshot at 2016-02-12 10:25:45
On a même le dépôt de Google Chrome pré-installé…moyen 😦

Screenshot at 2016-02-12 10:27:21 Screenshot at 2016-02-12 10:26:12

 

Screenshot at 2016-02-11 17:53:20
Francisation en cours, on va pouvoir écrire « onion » sans faute ! 🙂

 

Screenshot at 2016-02-12 11:39:46
Le traitement de texte dans la langue de René Char, c’est mieux !

 

Screenshot at 2016-02-12 15:03:20
J’ai bien aimé l’ensemble des logiciels de graphisme pré-installés, c’est très pratique !

Voici la Korora 23 qui tourne sur mon ordi :

Le site web de la Korora 23

Pour aller plus loin :

Le gestionnaire de paquets DNF

 

 

Advertisements

5 réflexions sur “Korora 23, une Fedora clefs en main !

  1. C’est vrai, je ne me suis pas penché sur les différences entre les deux distributions. En tout cas, de bonnes impressions dès les premières heures d’utilisation sous Mate 1.12 ; c’est stable et rapide (compiz entièrement désactivé). Je re-découvre DNF avec plaisir même si les dépôts d’Archlinux sous Manjaro gardent ma préférence.

    J'aime

    1. Bonjour,

      En mode Root,

      Comme les dépôts de Chrome sont déjà activés dans la Korora un simple :

      dnf install google-chrome

      devrait faire l’affaire.

      Pour Skype :

      dnf install lpf-skype

      Au tour de Google Earth :

      sudo rpm -U –force google-earth-stable_current_x86_64.rpm

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s